Marée Basse

IMG_20190527_164909

Voir la ville avant le flot de festivaliers… Nous nous retrouvons trois jours à Aurillac du 27 au 30 mai. Nous sommes accueillis par Marie Jo qui travaille pour l’association Éclats et le festival depuis plus de 20 ans. Elle nous emmène aux anciens haras nationaux en passe d’être rachetés qui leur servaient jusque là à accueillir les artistes.

Nous nous sommes outillés pour cette première pèche… Parcours commentés avec les personnes impliquées dans l’élaboration du festival, portraits flashs de festivaliers, dérives et transects, temps de reprises collectives le programme est bien chargé ! D’autant plus que le dernier jour tombe sur cela du Conseil d’administration et de l’assemblée générale de l’association et qu’il est prévu un temps de présentation du en-cours…

Trois jours denses pour une première rencontre au travail de notre micro équipe, et pour comprendre le contexte, l’histoire du festival, son organisation… Cette mission c’est un peu nouveau pour nous, habitués au commandes urbaines ou aux résidences libres… Ce format de compagnonnage ré-interroge encore nos pratiques, plongés dans le monde merveilleux sur spectacle de rue, qui vient mettre à l’épreuve l’espace public, le vivre ensemble, sur ce temps hors norme de la ville…