Vol de girouettes au Parapluie

Tel un vol majestueux d’oies sauvages, galvanisées par notre trajet en vélo électrique cheveux au vent, nous arrivons dans l’antre du parapluie où ça fourmille !

img_20200624_204254

Rencontre avec La Folie Kilomètre, une Cie hybride d’arts de rue qui s’emploient à construire la scénographie de leur nouveau spectacle. Ils devaient être programmés pour cette nouvelle édition du festival. Ils devaient jouer la belle escorte, déambulation qui propose un grand rituel collectif, en regroupant des milliers de personnes dans une ascension, forme hybride entre manif, rituel chamanique, et fête populaire et la performance paysagère…

Concepteurs et porteurs de projets, les membres de La Folie Kilomètre associent les pratiques de plasticiens, comédiens, scénographes, éclairagistes, géographes, paysagistes, techniciens et administrateurs. Leurs créations s’appuient sur le contexte, et permettent des rencontres comme ici avec des lycéens. Nous discutons alors de leurs repérages, de leurs problématiques liées au déplacement de foule, de leur perception de la ville… Ils poursuivent la conception de cette forme incroyable qui conduira bientôt les festivaliers du centre vers la périphérie.

“Notre écriture développe une mise en récit du paysage basée sur la dramaturgie d’une expérience éprouvée. Nous invitons le public à expérimenter une situation plus qu’à assister à une représentation. C’est sur cette fabrication d’un imaginaire commun que notre travail se fonde. Naviguant entre le réel et la fiction, nous aimons questionner les limites de nos perceptions, ménager des zones de flou qui, loin d’un discours didactique ou dogmatique, laissent la place à l’interprétation de chacun.”